polo lacoste,survetement lacoste,lacoste pas cher

polo lacoste,survetement lacoste,lacoste pas cher

polo lacoste

Chandler : Quelquefois, j'aimerais être une lesbienne... [les autres le dévisagent] J'ai dit ça à voix haute ?

Joey : D'accord Ross, écoute. Tout ça te fait très mal maintenant. Tu es en colère. Tu es blessé. Je peux te donner la réponse à ça ? [Ross lève les épaules] Prends du bon temps ! Allez, tu es célibataire, fais bouger tes hormones.

Ross : Je ne veux pas être célibataire, ok ? Je veux, je veux... je veux être remarié ! [Rachel entre avec sa robe de mariée mouillée. Elle cherche quelqu'un dans le café]

Chandler : Et tout ce que je veux, c'est un million de dollars. [il tend les mains en espérant]

Monica : Rachel ?

Rachel : Oh mon Dieu, Monica, salut. Je suis venue dans ton immeuble et tu n'étais pas là et ce type avec un gros marteau m'a dit que tu étais peut-être ici et tu es ici, tu es là !

La serveuse : Je peux vous servir un café ?

Monica : Décaféiné. Ok tout le monde, voici Rachel, une autre survivante de l'école Lincoln High. Rachel, voici tout le monde, il y a Chandler, Phoebe, Joey, et - tu te souviens de mon frère Ross ?

Rachel : Salut, bien sûr.

survetement lacoste

Ross : Salut. [ils se lèvent pour l'embrasser mais le parapluie de Ross s'ouvre. Il se rassied, dépité. Rachel s'assied dans un silence. Les autres attendent une explication]

Monica : Alors, tu vas nous le dire maintenant, ou on attend les quatre demoiselles d'honneur détrempées ?

Rachel : Oh mon Dieu. Hé bien, tout a commencé une demi-heure avant le mariage. J'étais dans la pièce où on garde les cadeaux, et je regardais ce bateau en pâté de viande. Un majestueux bateau en pâté de viande. Quand tout à coup - [à la serveuse avec le café] il est sucré ? - je me suis rendue compte que j'étais plus émue par ce bateau en pâté de viande que par Barry ! Et j'ai eu vraiment peur, et c'est là que ça m'a frappée : ce que Barry ressemblait à M. Pomme de Terre ! Enfin vous voyez, il avait toujours eu un air familier, mais... Quoi qu'il en soit, j'ai dû sortir de là, et j'ai commencé à me demander « Pourquoi est-ce que je fais ça, et pour qui je le fais ? » Je ne savais pas où aller, et je sais que toi et moi on était devenus des étrangers, mais tu es la seule personne que je connaisse habitant cette ville.

Monica : Qui n'était pas invitée au mariage !

Rachel : Ooh, j'espérais presque que ce ne serait pas la solution.

[Appartement de Monica. tous présent et regardant une série espagnole à la TV]

Monica : [regarde la TV] Je suis sûr qu'il lui a acheté un grand orgue, et qu'elle n'en est vraiment pas contente.

Rachel : [téléphone] Papa, c'est juste que... je ne peux pas l'épouser ! Je suis désolée. Je ne l'aime pas. Hé bien pour moi, ça compte !

Chandler : [regarde la TV] Ooh, elle ne devrait pas porter ces pantalons.

Joey : Moi je dis : pousse-la dans l'escalier.

Phoebe, Ross, Chandler et Joey : Pousse-la dans l'escalier ! Pousse-la dans l'escalier ! Pousse-la dans l'escalier ! [elle est poussée dans l'escalier. Ils sourient]

Rachel : Allez Papa, écoute-moi. Toute ma vie, on m'a dit « Tu es une chaussure ! Tu es une chaussure, tu es une chaussure, tu es une chaussure ! ». Et si je ne voulais pas être une chaussure ? Et si je voulais être un... un sac à main ? Ou un... un chapeau ! Non, je ne dis pas que je veux que tu me paies un chapeau, je veux dire que je suis un cha- C'est une métaphore, Papa !

lacoste pas cher

Ross : On peut voir qu'il va avoir des problèmes.

Rachel : Ecoute, Papa, c'est ma vie. Peut-être que je vais rester ici chez Monica.

Monica : Alors je suppose qu'on a établi qui reste ici avec Monica.

Rachel : Hé bien peut-être que c'est ma décision. Hé bien peut-être que je n'ai pas besoin de ton argent. Attends !! Attends, j'ai dit peut-être !!

[plus tard, même endroit. Rachel respire dans un sac en papier]

Monica : Respire, vas-y, respire... voilà. Essaie de penser à de belles choses tranquilles.

Phoebe : [chante] Des gouttes de pluie sur des roses et des lapins et des chatons... des jacinthes et des cloches et quelque chose avec des moufles... la la la la

Rachel : Je me sens beaucoup mieux.

Voilà, vous pouvez maintenant personnaliser votre site web. Avec SiteMaker, vous pouvez ajouter vos propres images, musiques, textes et liens rapidement. La “Barre d’Outils SiteMaker” en haut de la page et la fenêtre "Modifications" vous permettront de faire tout cela très facilement.

Vous pouvez modifier les objets ou en ajouter de nouveaux à l’aide de votre souris. Pour modifier un objet existant, cliquer une fois vous permettra de le déplacer et de changer sa taille, en double-

cliquant vous pourrez modifier le contenu, comme le texte par exemple.

Lorsque vous sélectionnez un objet, la fenêtre “Modifications” affichera des outils vous permettant de changer ses paramètres. Par exemple, pour ce texte, vous pouvez modifier sa position sur la page dans l’onglet “info”, ou la police utilisée dans l’onglet “Police”. Les différents paramètres modifiables changent selon la nature des objets.

La barre d’outils “SiteMaker” en haut de la page vous permet d’effectuer d’autres changements sur votre site, comme charger vos propres images/fichiers ou encore ajouter de nouvelles pages. Les icônes offrent des raccourcis pour la plupart des commandes.

Pour voir votre site tel que les visiteurs le verront, cliquez sur “Voir mon site" en haut à droite de celui-ci. Pour revenir en mode modification, cliquez sur “Modifier mon site” dans le panneau “Modifications” flottant sur la page (vos visiteurs ne verront pas ce panneau. Seul vous pouvez le voir).

Si vous avez des problèmes ou des questions, cliquez sur “Aide” dans la barre d’outils de "SiteMaker" pour accéder à nos pages d’aide. Bonne chance !


Titre de l'image

VOTRE LOGO

Ajoutez le titre de votre dernière nouvelle ici....

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player